Accueil » L’éolien crée de la valeur

L’éolien crée de la valeur

Les projets éoliens génèrent plus de valeur ajoutée et de recettes fiscales que les cycles combinés incluant du gaz selon l’étude « Analyse du potentiel de création de valeur dépendant de l’énergie éolienne » commandée par deux sociétés majeures du secteur Acciona et EDP.

L’étude compare l’impact de plusieurs facteurs sur l’éolien par rapport aux turbines à gaz et cycle combiné (CCGT). Les résultats montrent que dans la plupart des pays européens, l’éolien génère une valeur ajoutée brute par MWh plus élevée que le CCGT.

La contribution au PIB de l’éolien est aussi plus importante, avec des variations significatives entre pays selon la part importée de gaz naturel destiné aux CCGT. En France, où cette part est bien plus élevée qu’au Royaume uni, l’investissement nécessaire pour produire un MWh d’origine éolienne crée 58€ de valeur ajoutée brute, contre 16€ pour un MWh produit par cycle combiné.

Coté emploi chaque million d’euros investi dans l’éolien au sein des 27 pays de l’Union contribue en moyenne à la création de 20 emplois contre 14 pour le CCGT. Ainsi en France, 1 million d’euros investi crée 12 emplois, dont 2 directs, 5 indirects et 5 induits (contre 4 emplois au total pour le CCGT).

En termes de fiscalité, chaque euro dépensé pour l’électricité éolienne génère des recettes fiscales comprises entre 27 et 52 centimes selon les politiques locales. En France, elles sont d’un peu plus de 50 centimes soit trois fois plus que pour les turbines gaz à cycles combinés.

En tenant compte des coûts directs (analyse micro-économique) ainsi que  l’impact sur l’économie (analyse macroéconomique), l’étude montre que, malgré un  coût initial en € / MWh plus haut, l’éolien engendre des rendements plus élevés pour l’économie nationale en générant de la valeur ajoutée locale et la création d’emplois.

Lire le rapport : Ernst & Young Study

Copyright ©2010 - 2015 Wind for Future - Tous droits réservés - Par ARDIE Bourgogne