Accueil » Naissance en Bourgogne de WindForFuture

Naissance en Bourgogne de WindForFuture

Le jeudi 9 septembre, à Dijon, à la maison des entreprises, une Assemblée Générale Constitutive a créé, sous forme associative, un groupement d’acteurs économiques de la filière éolienne bourguignonne, le windforfuture. François Patriat, Président du Conseil régional de Bourgogne, a ouvert la séance en félicitant tous les membres présents pour cette initiative qui renforce l’attractivité de la Région.

Genèse du cluster Wind 4 Future

Pour être opérationnel, le cluster éolien doit nommer 5 membres pour constituer son bureau. Celui de Président est désormais pourvu par Dominique Legros, PDG de Céole, fabricant de mâts d’éoliennes à Longvic. Cet industriel explique la genèse de Wind 4 Future et son accession au poste de Président : « Après le franc succès du Wind Day, journée mondiale de l’éolien, qui avait eu lieu en Bourgogne, à Arconcey, le 15 juin 2010, la légitimité de la création du cluster éolien était assurée. J’avais co-organisé cette manifestation en tant que Délégué régional du SER-FEE, avec Powéo l’exploitant du parc et Bourgogne Développement, l’Agence Régionale de Développement. De nombreuses entreprises de la filière s’étaient déplacées pour s’y rencontrer et présenter leur savoir-faire. Elles nous avaient d’ailleurs encouragés à poursuivre dans ce sens pour fédérer les professionnels de la filière. L’Etat et la Région nous avaient également soutenus publiquement. En Juillet 2010, j’ai demandé à Bourgogne Développement de nous aider à monter rapidement le cluster. Deux mois plus tard, le 9 septembre, nous avons validé nos statuts et élus les membres de notre bureau. Cette efficacité, nous la devons à la volonté des entreprises et des acteurs du développement économique qui nous ont suivis dans cette aventure. » François Patriat ajoute : « Quand j’ai pris les rênes de cette Région en 2004, l’éolien était un sujet tabou. Et puis, il y a eu des déclencheurs : l’atlas éolien avec l’Ademe, l’implantation de SIAG au Creusot et de Céole à Longvic, notre plan énergie climat, la naissance du 1er parc à Saint-Seine-l’Abbaye, la naissance du 2e parc dans mon canton, le débat du Grenelle au Sénat, le Windday à Arconcey avec l’encouragement de l’Etat en Région et puis aujourd’hui la constitution d’un groupement d’entreprises et demain l’élaboration d’un schéma régional climat air énergie avec un volet éolien. Je suis heureux d’avoir participé à la construction de cet édifice au côté de nombreux maires de petites communes rurales. »

Naissance du cluster Wind for FutureDe gauche à droite : François Patriat, Pdt du Conseil régional de Bourgogne, Dominique Legros, Pdt du cluster WindForFuture, Alexis Giloppe, D.G. de Bourgogne Développement

Un contexte favorable mais concurrentiel

Dominique Legros poursuit : « C’était le bon moment pour lancer le cluster éolien. Les objectifs de la France en matière d’énergie sont de produire 23% d’énergie (électricité, transports, chaleur) issue de sources renouvelables d’ici 2020. Cet engagement à moyen terme ne peut être tenu que si l’on s’engage dans la voie de la diversité des sources d’énergies renouvelables. L’éolien offre un potentiel de choix, il représente ¼ de cet objectif. Le Grenelle de l’environnement prévoit d’ailleurs 19 000 MW éoliens terrestres installés sur le territoire national et 6 000 MW maritimes ce qui permettrait de passer de 10 000 emplois en 2009 à 60 000 emplois équivalent temps plein en 2020. Une opportunité pour les territoires qui ont subit ces deux dernières années une importante destruction de leurs emplois industriels. Certaines régions comme Le Havre, la Bretagne, la Lorraine sont d’ailleurs en cours de constitution d’un pôle éolien sur un spectre de compétences toutefois moins large qu’en Bourgogne »

Une mission chère au cluster : développer les opportunités d’affaires, d’innovation et d’attractivité du territoire

Les missions du cluster sont orientées par la volonté des entreprises de se rassembler pour créer des synergies entre elles et constituer ainsi une grappe. Le Président du cluster éolien précise : « Nous voulons favoriser le développement d’affaires et le référencement des entreprises membres du cluster auprès des grands donneurs d’ordres, valoriser les métiers et savoir-faire, l’innovation, les besoins en formation du personnel et développer des actions et des projets collaboratifs. Les entreprises qui ont répondu à notre invitation sont originaires des 4 départements de la région et ont des activités complémentaires. Grâce à leurs compétences, la Bourgogne concentre des savoir-faire autour de la fabrication des éoliennes et de leur équipement (SKF, Céole, Cita, Bénitis, Monnot, Parvex, Nexans, Prysmian, TPC, Précilec, Nexans SIAG, SNCTP), l’étude et le contrôle (Apave, Cégelec, Socotec Tauw environnement), l’installation, l’exploitation et la maintenance des parcs (Cayon Transport et Levage, EDF Bourgogne, Ineo Réseaux Est, Powéo). Pour la formation et l’innovation, des organismes professionnels, la CRCI et les CCI, les services du Conseil régional de Bourgogne, des collectivités, l’Etat, l’ADEME et des établissements scolaires comme les lycées Hyppolyte Fontaine et Eiffel de Dijon, l’IUT du Creusot), sont venus à l’Assemblée générale constitutive pour manifester leur soutien et leur intérêt au développement de la filière. J’espère qu’ils seront bientôt tous membres adhérents du cluster. »

Les membres du bureau

Ils sont élus pour 3 ans.

  • Président : Dominique Legros, Céole (21, Longvic)
  • Vice-Président : Jean Levêque, SKF (89, Avallon)
  • Vice-Président : Eric Monnot, Monnot SA (21, Beaune)
  • Trésorier : Jean-Christophe Vaillant, Powéo (Centrales Eoliennes de l’Auxois Sud dans le 21 et de Clérimois dans le 89)
  • Secrétaire : Pierre Salamand, IUT du Creusot (71)

Pour adhérer au cluster :

Est demandée une cotisation de 500 euros pour les entreprises bourguignonnes de moins de 50 salariés et de 1000 euros au-delà.

Contactcontact@windforfuture.com

Copyright ©2010 - 2015 Wind for Future - Tous droits réservés - Par ARDIE Bourgogne